Le Service de la Protection Judiciaire de la Jeunesse (SPJEJ) a été créé en 2001. Son organisation actuelle a été précisée en 2006.
Il est chargé de mettre en œuvre la compétence de la Nouvelle Calédonie en matière « d’administration des services chargés de la protection judiciaire de l’enfance ». Cette compétence est exercée soit de façon directe à travers les services rattachés ; soit par convention avec les provinces Nord et Sud ou avec l’Association pour la Protection de l’Enfance et de la Jeunesse (APEJ).
Le SPJEJ a pour mission d’exécuter ou de s’assurer de la mise en œuvre des décisions judiciaires concernant les mineurs (et dans certains cas les jeunes majeurs), sur le plan de la protection de l’enfance ou du traitement de la délinquance.
Il n’y a donc pas de prise en charge par le SPJEJ sans décision judiciaire d’un juge pour Enfants ou d’un Juge d’Instruction.
Cependant, le SPJEJ peut apporter sa contribution dans le cadre des actions collectives de prévention.